Tennis de table GE

Notre podium où "Franz" est souvent sur la plus haute marche !

Notre podium où « Franz » est souvent sur la plus haute marche !

L’avantage, pour ne pas dire le gros avantage du ping-pong, pardon du tennis de table est qu’il n’y a pas de morphotype pour pouvoir y jouer, et c’est tant mieux pour nombre d’entre nous. De ce fait et puisque la technique prévaut sur le physique dans cette discipline, l’épreuve que nous organisons depuis plus de douze ans à la salle De Brack de Saint-Avold (57) est mixte. Cette année, ce sont Carole, Céline, Elodie, Emilie, Isabelle et Virginie qui sont venues en pays naborien apporter une petite touche de féminité et de charme…qui a parfois retenu la raquette de leurs adversaires les plus galants ! Malgré ce petite avantage, seules d’eux d’entre elles ont pu intégrer les tableaux à élimination directe succédant aux 10 poules qualificatives.

L'ensemble de nos féminines présentes à Saint-Avold.

L’ensemble de nos féminines présentes à Saint-Avold.

Virginie Garcia aura même blackboulé des plus grands et des plus costauds qu’elle pour terminer 14ème au scratch juste 10 places (24ème) devant la seconde féminine, Elodie Roger, elle même dix places devant la troisième féminine, Céline Bon (34ème) !  L’ASLP Metz réussi le coup parfait en trustant entièrement ce podium féminin ! Sans doute les talents de recruteurs de nos amis Adrien et Cédric mais plus certainement car 5 de nos 6 collègues féminines venaient de la capitale messine ou encore plus parce cette sixième pongiste est notre chère Carole de la CRS 39 qui reste sur la fabuleuse performance de ne jamais avoir connu…la victoire en deux tournois et pas loin de 20 matchs, mais dont la présence est tellement remarquée et appréciée ! Tout comme celle de Claudine, qui année après année, offre aux compétiteurs un petit instant gourmand en proposant toutes sortes de gâteaux, sucreries et boissons chaudes entre deux matchs.

...Laurienne & Virginie de notre partenaire de la BFM et Claudine notre cajoleuse !

…Laurienne & Virginie de notre partenaire de la BFM et Claudine notre cajoleuse !

Mais mon état des lieux de la gente féminine présente en ce 19 mars ne serait pas complet sans évoquer le stand de nos amies de la BFM, Laurienne et Virginie, où nos licenciés ont pu se voir offrir quelques goodies et participer à une tombola pour tenter de remporter un des 3 sacs de sport aux couleurs de la BFM mais également un gros lot dont le tirage se fera à l’issue des « semaines bleues de la BFM ». Puisque nous évoquons les gros lots, le notre pourrait être Jean-François Franeczek de la CRS 30, plus pour ces victoires à répétition dans cette discipline (6 titres en 12 ans) que pour son physique certes quelque peu alourdi ces dernières années mais qui prouve néanmoins, et si nécessaire, qu’il n’y a pas de morphotype particulier pour gagner au tennis de table, « Franz » en est la preuve par l’image ! Sa victoire en finale contre le Sarrebourgeois Thierry Baumstummler était la 7ème du jour en autant de matchs et elle lui offre un nouveau titre. L’infortuné Thierry, peut être assimilé, pour les férus de cyclisme, à notre Joop Zoetemelk du ping-pong de l’Est puisqu’il compte maintenant 6 médailles d’argent et une de bronze et tout comme le cycliste néerlandais qui avait profité de l’abandon de Bernard Hinault pour enfin gagner le tour de France en 1980, Thierry a remporté son seul titre en 2015 lors d’un forfait de notre champion ! Le podium est complété par le Lunévilllois Mikaël Soudant, lui aussi habitués des places d’honneur, 3 médailles de bronze, 2 en argent et 4 en chocolat lors des 12 dernières années !

Nous sommes tous là !

Nous sommes tous là !

Ces trois médaillés ayant plus de 40 ans, un petit cadeau a été offert au premier senior, Florent Lamy (4ème) ayant déjà participé à  cette épreuve lorsqu’il était à Troyes mais qui maintenant est en poste à la CRS 44 de Joigny et qui représentait donc en compagnie d’un collègue de la 44 et de deux motards dijonnais le comité BFC. 39 pongistes ont bataillé au cours de quelques 150 matches de 2 ou 3 sets gagnants pour établir ce classement des plus complets où les moins avertis à la petite balle blanche ont pu avoir un mini-championnat pour eux et leur niveau de pratique. Après les poules, les meilleurs se sont retrouvés rapidement à jouer contre leurs pairs et enfin le ventre mou, où l’on pouvait retrouver d’autres joueurs « ma foi d’un fort beau gabarit » approchant ou dépassant le quintal, jouait les places intermédiaire où finalement le classement importe peu. Merci à Claude, autre fort beau gabarit mais surtout CTL de tennis de table, pour avoir su adapter ses tableaux au nombre fluctuant des inscriptions et des absences mais également à la mairie de Saint-Avold pour la mise à disposition de cette très belle salle. Par contre le petit couac ou bide de la journée est survenu à notre arrivée au restaurant où nous n’étions attendu qu’à 15 ! Problème de compréhension, il s’agissait de 15 de plus au 30 premières réservations.. Heureusement Bill et son équipe ont vite rattrapé le coup et chacun a pu repartir le ventre plein !

Le classement complet

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion